Aller directement au menu principal Aller directement au contenu principal Aller au pied de page

Envenimations

Vol. 1 No 3 (2021): MTSI-Revue

Hémorragie cérébrale post envenimation par morsure de serpent responsable d’une cécité irréversible chez un enfant de 6 ans au Mali

DOI
https://doi.org/10.48327/mtsibulletin.2021.116
Publiée
2021-07-29

Résumé

Introduction. L’envenimation par morsure de serpent peut être à l’origine de graves séquelles. Nous rapportons le cas d’un enfant de sexe masculin de six ans, mordu par un serpent.

Description clinique. L’enfant présentait une gingivorragie, une douleur abdominale, des vomissements sanguinolents et des céphalées intenses suite à une morsure de serpent. L’examen neurologique a retrouvé une paralysie du nerf III associée à une cécité bilatérale et une mydriase bilatérale, aréactive à droite. Le scanner cérébral a mis en évidence un hématome frontal gauche. L’évolution sous antivenin fut marquée par la disparition des signes cliniques, hormis la cécité toujours présente 18 mois après la sortie.

Discussion - Conclusion. Le syndrome hémorragique évoquait une morsure de vipéridé. La cécité est rarement observée à la suite d’une envenimation vipérine. Dans notre cas, la présence de signes d’hypertension intracrânienne, l’absence de lésion oculaires et l’imagerie médicale sont en faveur d’une compression des nerfs optiques qui serait à l’origine de la cécité définitive.