Aller directement au menu principal Aller directement au contenu principal Aller au pied de page

Histoire tropicale

No 1 (2021): MTSI-Magazine

Professeur Jacques Fouad Acar, l’Afrique et l’« auberge espagnole »

Publiée
2021-04-28

Résumé

La biographie professeur Jacques Fouad Acar (1931-2020) montre la trajectoire exceptionnelle d’un médecin atypique, infectiologue-clinicien et microbiologiste, propulsé par la dynamique internationale d’intégration et de dépassement social issue de la diaspora libanaise avec ses premières expériences fondatrices à Dakar au Sénégal, en Afrique Occidentale Française, à l’âge d’or de la médecine coloniale française. L’empreinte de Jacques Acar comprendra trois dimensions remarquables : d’une part, la promotion du raisonnement clinico-biologique multidisciplinaire intégré en pathologie infectieuse ; d’autre part, l’indépendance de pensée dans le champ de l’action, qui deviendra son leitmotiv durant sa carrière hospitalo-universitaire, lui permettant d’intégrer « l’esprit de corps pastorien » dans ses recherches fondamentales à l’Institut Pasteur de Paris sur les mécanismes moléculaires de la résistance aux antibiotiques et de participer à l’explosion de la médecine mondiale ; enfin, son intelligence affective exceptionnelle potentialisée par son sens instinctif au réseautage, avec des élèves de toutes origines et disciplines.